Obtenir l’agrément pour pouvoir adopter

Si vous souhaitez adopter un enfant à l’étranger ou en France, sachez que l’agrément est obligatoire.

 

C’est une procédure qui est un peu longue qui peut-être soit acceptée ou refusée. Même en l’ayant obtenu, vous n’êtes pas garanti de pouvoir adopter.

 

A quoi sert l'agrément ?

 

L’agrément permet de vérifier la fiabilité de votre projet d’adoption. Les futurs adoptants doivent prouver leur capacité à assurer pleinement leur rôle de parent . Cet agrément permet de garantir une sécurité pour l'enfant adopté.

 

Combien de temps va durer cette procédure ?

 

Vous devrez vous armer de patience car cette formalité est assez longue, elle dure 9 mois.

 

Quelles sont les différentes démarches effectuées pour activer cette procédure ?

 

Les démarches administratives

 

Vous devez prendre contact avec le président du Conseil Général de l'Aide Social à l'Enfance. En envoyant une lettre recommandée pour préciser votre intention d'adopter. Vous recevrez un guide puis un imprimé à remplir.

 

L'enquête sociale et psychologique

 

Vous serez en relation avec un travail social et un psychiatre ou psychologue. Ces enquêtes leur permettront d'évaluer la compatibilité de votre projet.

 

Qui remet l'agrément ?

 

C'est l'ASE (Aide Sociale à l'Enfance) qui donne l'agrément. Une fois obtenu, il est valable 5 ans. Chaque année, les adoptants doivent renouveler leur demande auprès de l'ASE.

 

La décision de cette démarche

 

Vous recevez une réponse soit positive, soit négative pour l'obtention de cet accord.

 

Par contre, même en ayant obtenu cette formalité, vous n'êtes pas sûr de pouvoir adopté. En France, il y a beaucoup de demande mais peu d'enfants adoptés. Beaucoup de personnes désirant adopter se tournent vers l'international.

a partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *